Pedostop

Nos Actions-Accompagnements

Il est capital que toute personne victime ou ex-victime bénéficie d'un accompagnement social, psychologique, médical et légal. Cf. Rubrique Vous informer. Accompagnements.

Plus de 300 personnes ont contacté l'association depuis 2012. Pour du soutien, pour des informations, des accompagnements légaux ou psychologiques.

 

AIDE LEGALE

L'aide de Pédostop concerne les familles sont les revenus ne dépassent pas 25 000 Rs.  La somme allouée par Pédostop pour 2016  est Rs 60,000/ an/personne qui sollicite cette aide. Cette somme est tributaire des moyens financiers de l’association.

Rappel. Il est capital de choisir un avocat qui connaisse bien la problématique des agressions sexuelles sur les enfants. Cf. Rubrique Vous informer. Accompagnements. Pedostop rencontre des avocats qui souhaitent mieux comprendre les enjeux de cette problématique, les difficultés de raconter les agressions subies par les personnes victimes: par honte, peur, souffrance, etc.

3 familles ont été aidées en 2015 et 2016.

 

AIDE MEDICALE

Il est capital qu'un enfant victime soit pris en charge sur le plan médical et consulte un médecin ou pédiatre qui connait bien cette problématique de violences sexuelles.

L'ONG redirige tout appel vers le CDU, instance officielle de protection de l'Enfance a Maurice. Pour la prise en charge sociale, médicale, légale ou psychologique.

  • Médecin légiste : Dr Satish Boolell : 59 20 08 86
  • Gynécologue : Dr Poonam Jeetun : 696 2010

 

AIDE PSYCHOLOGIQUE

Cet axe d’accompagnement est capital pour libérer la parole. Nous travaillons avec un groupe de psychologues particulièrement sensibilisés à la problématique et formés, entre autres, par les experts que Pédostop a invités à Maurice en 2013 et 2014: Pr Chris Goddard, Dr Neerosh Mudaly, Dr Frédéric Mauvisseau et Mme Martine Nisse.

La plainte pour un enfant peut être difficile à effectuer car plusieurs questions lui sont posées. 

Voici une liste de psychologues de la Société des Professionnels en Psychologie à l’île Maurice (SPP) et thérapeutes qui sauront vous aider en tant que parents ou éducateurs et aider l’enfant victime en validant sa parole :

  • Bodet Joffrey, Docteur en psychologie du développement de l'enfant et de l'adolescent, membre de la SPP, tout public. Coromandel : 59 40 25 80
  • Bonazzi Arianna, Psychologue Clinicienne, membre de la SPP, tout public. Grand-Baie : 59 18 52 98
  • Chakowa Natasha, Psychologue Clinicienne, membre de la SPP, public: adolescents et adultes. Floréal : 57 28 57 45
  • De Robillard Nathalie, Psychopraticienne de la Thérapie Centrée sur la Personne (C. Rogers), Grand-Baie: 54 23 61 88
  • Desvaux de Marigny Isabelle, Psychopraticienne de la Thérapie Centrée sur la Personne (C. Rogers), membre de l'EAP, tout public, Vacoas: 52 50 08 48
  • Espie-Ittoo Pauline, Psychologue Clinicienne, Quatre-Bornes: 58 09 50 13
  • Faustin-Thérèse Corinne, Dr en Psychologie Clinique, Mapou: 57 19 62 88
  • Saulnier Amélie, Psychologue du développement de l'enfant et de l'adolescent, membre de la SPP, public: enfants et adolescents. Curepipe : 59 37 25 16
  • Tixier Astrid, Psychologue du développement de l'enfant et de l'adolescent, membre de la SPP, public: enfants et adolescents. Curepipe : 52 50 10 99
  • Torrijos Nicolas, Psychologue clinicien, membre de la SPP, tout public. Réduit et Curepipe : 59 12 30 07

 

Accompagnement thérapeutique individuel. 

En 2013 et 2014, Pédostop a contribué à 152 sessions d’accompagnement psychologique de 8 enfants victimes et 9 adultes ex-victimes. 

En 2015, 161 sessions de thérapie individuelle ont été menées auprès d’adultes ex-victimes et d’enfants victimes. 17 personnes ont été accompagnées dont 8 enfants de moins de 18 ans. Environ 60 % de ces situations relèvent de l'inceste.

En 2016, 373 sessions de thérapie individuelle ont été effectuées. 35 patients, 24 adultes et 11 enfants. Environ 60 % de situations d'inceste.

 

Groupes de parole et groupes thérapeutiques: 

Les groupes de parole se préparent pour les parents d'enfants victimes et adultes ex-victimes qui souhaitent partager leur vécu et souffrance. Ces sessions se feront en présence d'un psychologue/ thérapeute travaillant avec l'association.

Deux groupes thérapeutiques ont été menés par des psychologues et thérapeutes. Dec 2015/ janvier 2016. Nov-Dec 2016/janvier 2017. Ces groupes ont beaucoup aidé les participants, hommes et femmes, ex victimes de violence sexuelle à comprendre les conséquences des abus sexuels vécus dans l'enfance, à prendre conscience de la gravité de ce type d'abus, à se sentir moins seuls dans leur souffrance. Un 3ème groupe débute en février 2017.

Registrar of Associations : 13114 - NGO-CSR : N/1595